Zéro Phyto

Depuis le 1er janvier 2017, l’utilisation des produits phytosanitaires, pour l’entretien des espaces publics, est interdite. Cette mesure s’inscrit dans les objectifs du Plan Ecophyto, qui vise une réduction de 50 % de l’utilisation de ces produits, sur le territoire français, à l’horizon 2025. L’objectif est de limiter les répercussions importantes sur l’environnement (pollutions, appauvrissement de la biodiversité,…) et sur la santé publique.

 De quoi parle-t-on ?

Qu’on les nomme “produits phytosanitaires”, “pesticides” ou “produits phytopharmaceutiques”, ils désignent des substances ou préparations utilisées, pour protéger les végétaux ou les produits végétaux, contre tous les organismes nuisibles ou, à prévenir leur action (fongicides contre les champignons, herbicides contre les “mauvaises herbes”, insecticides/acaricides contre les insectes et acariens et rodenticides contre les rongeurs notamment).

Le 19 septembre 2017, La commune a signé la Charte Zéro Phyto en présence de Monsieur Henry FREMONT, Président de la chambre d’agriculture, de Monsieur Gérard HENAULT, Président de la Communauté de Communes Loches Sud Touraine, des maires des communes signataires et de Monsieur Pascal CHAPELOT, 1er adjoint au Maire de Villeloin-Coulangé, qui a délégation de signature. La commune s’engage dans une démarche ambitieuse de mise en place d’un plan de gestion différenciée, pour entretenir autrement ses espaces verts et se passer des produits phytosanitaires, de protéger la santé humaine, préserver la qualité des eaux, et la biodiversité.

La commune a donc avec quelques communes avoisinantes fait l’acquisition d’une dés-herbeuse à eau chaude pour pallier à l’utilisation des produits.

A l’horizon 2019, les particuliers auront, eux aussi, interdiction d’utiliser des produits phytosanitaires.

Alternative aux pesticides
6 communes du Montrésorois se partagent une désherbeuse à eau chaude

6 communes du Montrésorois se partagent une désherbeuse à eau chaude pour enlever les herbes indésirables, une alternative efficace aux pesticides. Son acquisition a été suivie de près par notre technicienne de rivières, Charlène Page. Visite à Villeloin-Coulangé…

[L’acquisition de la désherbeuse à eau chaude a fait l’objet d’une subvention de la Région Centre-Val de Loire dans le cadre du contrat régional de solidarité territorial]

https://www.youtube.com/watch?v=1w4rwhqK4-c&feature=youtu.be